L'information par SMS contre le décrochage scolaire

L’information par SMS pour lutter contre le décrochage scolaire

by / mardi, 03 mars 2015 / Published in Articles pour école
enquete de satisfaction pour fichier SMS

Le décrochage scolaire est un fléau. Pour combattre ce phénomène, des chercheurs américains ont mis en place un système d’information par SMS à destination des élèves mais aussi des parents.

En France, le décrochage scolaire concerne un étudiant sur quatre  et a fait l’objet d’un plan de 50 millions d’euros afin de lutter contre ce fléau.

Des SMS pour inciter les élèves à faire eux-mêmes leurs démarches d’inscription

Dans cette expérimentation réalisée aux Etats-Unis, l’idée est de donner un « coup de pouce ». L’information par SMS est alors une incitation et n’est pas culpabilisante. Dans ce cas, il s’agit d’inciter les élèves à faire eux-mêmes leurs démarches d’inscription en leur envoyant un lien court permettant d’accéder directement aux formulaires en ligne.

Un système qui donne des résultats encourageants puisque 70% des élèves ayant reçu l’information par SMS ont l’intention de se rendre à la fac, alors qu’ils ne sont que 63% chez ceux qui ne n’ont pas reçu d’information par SMS.

Des rappels en cours d’année pour éviter les arrêts en cours d’année

Un système d’information par SMS a également été mi en place chez les étudiants déjà inscrits à l’université, afin qu’ils n’arrêtent pas en cours d’année. De la même manière, le SMS les renvoie vers les démarches à effectuer directement en ligne depuis leur téléphone.

Le back-up : les parents ou le téléphone

Le système d’information par SMS a ensuite été étendu aux parents afin de les tenir informés de la situation de leur enfant. L’implication des parents, qui souvent participent au financement des études, est crucial pour lutter contre le décrochage scolaire.

Bien sûr, une information par SMS ne permet pas de résoudre tous les problèmes… Pour compléter ce dispositif, des chercheurs de l’Université de Stanford appelaient les élèves les plus à risque et leur proposait un coaching adapté.

Pour lire l’article complet cliquez ici

Laisser un commentaire

TOP